Astuces

Nous vous partageons quelques unes de nos découvertes ayant rendues beaucoup de services aux enfants :

Prendre le CAP et faire ses devoirs plus facilement

1 - En arrivant de l’école, tu prends un grand verre d’eau qui te donnes de l’énergie

2 - Tu frottes deux points sous tes clavicules de chaque côté et tu démarres les idées claires

3 - Tu croises le coude gauche et le genou droit et le coude droit et le genou gauche 20 fois pour avoir le dynamisme de faire ton travail.

4 - Tu t’assois et tu croise tes jambes et tes bras pour être rapide et efficace Maintenant tu te mets au travail

Nous sommes des moteurs à eau

PNG - 46.3 ko
boire un verre d’eau

L’eau est indispensable à la vie nous le savons mais elle permet d’être plus concentré, plus vif donc plus intelligent et lorsque nous sommes stressé nous en consommons beaucoup donc il faut boire cela défatigue. L’eau améliore la circulation de l’influx nerveux dans le cerveau et dans le corps.

[http://www.crem.qc.ca/jeux/eau/6_sante/a_index.htm ]

Conseils pour lire avec un enfant

Voici quelques conseils sur la manière de lire un livre à et avec votre jeune enfant :

Le livre choisi doit être adapté à l’âge de votre enfant, et surtout à son niveau de compréhension ; pour les moins de 3 ans, il est intéressant de proposer des albums ornés d’images avec un seul personnage par page mais qui peuvent être riches en détails.
Ce moment doit être source de plaisir et d’intérêt, autant pour vous que pour lui.

Il ne faut pas faire de ce moment un exercice de dénomination pendant lequel vous nommez et décrivez platement ce qui est représenté ; découvrez plutôt ensemble les éléments qui composent une image, et échangez sur ce qu’elle évoque.

Posez des questions, mais faites aussi les réponses si elles tardent à venir. Répondez aux questions de votre enfant. Le même mot interrogatif (par exemple pourquoi ?) aura souvent des significations différentes, c’est à vous de les interpréter !

Les commentaires en relation avec ses expériences quotidiennes sont les bienvenus. Soyez expressif, mais sans excès. La lecture est toujours une activité dirigée, donc même si vous vous éloignez du texte, revenez-y. Ne le lisez pas toujours tel quel, vous pouvez l’aménager pour le rendre plus accessible (simplifier le vocabulaire, des expressions, modifier la longueur, la tournure de certaines phrases par exemple).

Répondez au désir de votre enfant s’il veut retrouver le texte au mot près, cela le sécurise ou lui plait car il aime retrouver des sonorités, tournures de phrases, mots incongrus, imiter des intonations (la voix du grand méchant loup par exemple).
Vous pouvez être redondant, lire le texte puis le reformuler par une périphrase, car les enfants apprécient les énoncés répétitifs.

il n’est pas recommandé de donner le nom de l’enfant au personnage, il vaut mieux le laisser libre, comme tout lecteur, de s’y Identifier ou non. _ L’enfant n’a pas toujours l’envie (ni parfois les moyens) de participer, rien de grave. Vous écouter peut suffire dans un premier temps.
Enfin, s’il décroche, dites-vous que la façon de faire laisse sans doute à désirer. Mais surtout, ne vous découragez pas !

Ces conseils sont tirés d’un ouvrage fort intéressant : "L‘apprenti parleur" de Mazy VARRAUD et Valérie AILS paru aux éditions Marabout